Activités‎ > ‎Actualités du club‎ > ‎

Fabrication des hydros, juillet 2014

publié le 8 août 2014 à 03:46 par rojoi famille   [ mis à jour : 10 août 2014 à 12:51 ]

Que faire entre deux nageouillettes dans le Cher ? Des hydros, bien sûr, pour mieux nageouiller. Eh oui ! Au club, on ne travaille pas qu'avec nos jambes !


Samedi 26, de bon matin, nous nous sommes retrouvés une bonne dizaine, chez Christian et Monique. Les plaques avaient été préparées la veille par Isabelle et Christian. Ils ont identifié et numéroté tous les morceaux. Merci à eux deux de nous avoir avancé le travail.

Isabelle nous a d'abord montré comment se fabriquait l'engin. Puis différents ateliers de travail à la chaîne se sont organisés :

Au début refaire le puzzle, ou comment décorer la pelouse de Monique et Christian. On en a mis partout...

Le coin perçage : préparer les goulottes pour les ficelles et le trou pour la bouteille d'eau.

 

Le coin collage : avec le décapeur thermique, assembler et coller les morceaux ensemble, sans faire fondre la ficelle.


Le coin découpe
 : les pros de la scie vont adapter les hydros aux « formes » de chaque palmeur.

Le coin ponçage : masque et aspirateur de rigueur, euh, quand on y pensait, bien sûr !

Le coin déco : les plus rapides ont pu personnaliser leur production, mais que choisir entre « le petit papillon », « la baleine », « l’hippocampe » et bien d’autres ?

À ce petit jeu d’originalité, la palme revient à Thierry pour son prototype d’hydro profilé, surmonté d’un « aileron » orientable !

Créativité quand tu nous tiens...

Un vrai travail à la chaîne et les hydros se sont succédés aux différents postes. Chacun avait choisi son rôle en fonction de ses compétences. On a travaillé dans la bonne humeur et la rigolade. Bon, l'après-midi, les ateliers étaient un peu moins bien identifiés, un peu plus de bazar mais toujours autant de cœur à l'ouvrage.

18h : arrêt des machines, 11 hydros fabriqués.

Chacun est reparti avec son petit bateau, bien fatigué, pour une mise à l'eau réussie la semaine suivante.

Ah, on était tous fiers de nager dans le Cher avec nos réalisations ! 


                    Texte : Patricia R.

                    Photos : Marie-Paule et Marie-Christine

 

Comments